Les règles à suivre pour investir dans l’immobilier

Miser sur la pierre est une valeur sûre lorsqu’on souhaite se créer des revenus passifs ou élargir son patrimoine. Depuis des années, l’immobilier a l’entière confiance des particuliers, bien qu’il y ait certaines conditions et règles pour s’assurer de son succès.

En effet, un investissement immobilier locatif doit avant tout d’inscrire dans une stratégie patrimoniale globale. On vous explique quelques points-clés pour un investissement immobilier réussi.

Règle n°1 : Définir des objectifs précis

Avant d’investir dans un bien immobilier, avoir un projet personnel est indispensable afin de mieux cerner les caractéristiques recherchées. Le site ream.lu suggère de se poser les bonnes questions pour un meilleur rendement.

Désirez-vous compléter une retraite ou avoir une autre source de revenus pour les loisirs ? intervient-il en complément d’autres placements immobiliers ou financiers ? répond-il à un usage ponctuel, en tant que résidence secondaire, ou au contraire, servira-t-il à titre de résidence principale ?

Il est donc préférable de tout noter par écrit afin d’encourager la concrétisation rapide. Encrer sur un papier un souhait est incontournable lorsqu’on tient absolument à le voir aboutir. Une fois les objectifs fixés, il sera plus facile d’identifier le type de bien pouvant correspondre à vos besoins.

moyens financiers

Règle n°2 : Évaluer vos moyens financiers

La concrétisation du projet dépend en grande partie de votre capacité à investir. Avec l’aide de professionnels (votre conseiller bancaire et un expert en immobilier), l’effort d’épargne doit être évalué de façon complète et envisagé de façon mensuelle.

La somme que vous allez placer devra être en adéquation avec votre revenu, et ne pas avoir un impact nocif sur votre pouvoir d’achat. Par ailleurs, le risque doit être réduit au maximum et tenir compte de votre régime fiscal actuel et futur.

De plus, l’apport personnel n’est plus obligatoire, et vous pouvez ainsi privilégier un crédit spécifique destiné à un placement financier adapté. Cette solution est plus indiquée lorsque les taux d’intérêt sont bas, comme dans le cas actuel.

Règle n°3 : Trouver le bien idéal pour votre investissement locatif

En tenant compte de vos critères d’investissement, le professionnel du secteur immobilier va ensuite rechercher le bien qui correspond à vos attentes. Pour cela, une bonne communication doit avoir été préalablement établie pour permettre de mieux maîtriser les enjeux de votre investissement immobilier patrimonial et les moyens à déployer.

Les tendances actuelles vont vers l’achat d’un studio, d’un T1 ou T2 aux abords des écoles, des universités et en centre-ville. En effet, les zones prisées par les étudiants ont de plus fortes demandes par rapport aux quartiers résidentiels en banlieue. Les logements plus grands ont également la cote, à condition de répondre à certaines exigences.

Règle n°4 : Opter pour un dispositif qui valorisera votre placement

Dans un premier temps, votre agent va identifier le lieu d’investissement le plus propice. Ensuite, il aura à évaluer le montant des dépenses accessoires afin d’en déduire la rentabilité de votre investissement. Aidé de votre conseiller bancaire, il va veiller à choisir le statut fiscal le plus adapté qui permet d’intégrer au mieux l’investissement immobilier locatif dans votre stratégie patrimoniale.

Ils devront prendre en considération vos avantages par rapport à la loi Pinel, votre statut de loueur, et l’achat en Nue-Propriété afin de trouver celui qui s’appliquera le mieux à votre projet.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *