Les secrets de la négociation avec un agent immobilier

Avez-vous trouvé la maison de vos rêves, mais le prix est un peu au-dessus de vos moyens ? Pas de panique, vous pouvez très bien négocier le prix dans votre offre achat. Si certains n’osent pas s’aventurer sur ce terrain, d’autres iront parfois trop loin, au risque de voir le logement de leur rêve leur filer entre les doigts.

Malheureusement, tout le monde n’est pas un négociateur hors pair. Toutefois, la négociation est incontournable dans le secteur de la vente. En immobilier, c’est un art qui comporte une forte dimension psychologique et se prépare bien avant de formuler une offre d’achat. Pour mettre toutes les chances de votre côté, découvrez ces secrets pour une négociation immobilière réussie.

Connaître l’état du marché immobilier local

La négociation immobilière avec un agent immobilier est obligée pour toute vente ou achat d’un bien. Aussi, il est courant que l’acquéreur potentiel négocie l’achat à un montant légèrement inférieur au prix de vente affiché. Cependant, il faut d’abord passer par une comparaison du prix avec les biens mis en vente se trouvant dans les alentours. Passer en revue les prix moyens au m² de logements similaires dans le même quartier. Cela vous permettra de vérifier si le prix affiché n’est pas plus onéreux que celui des autres.

Pendant la première visite, concentre-vous sur l’étude du bien à proprement parler. Le site https://www.superhero.be/fr conseille même de s’intéresser plus à l’État de l’isolation et de la plomberie, des frais de copropriété, des travaux nécessaires, ou encore des nuisances sonores. N’oubliez pas que l’état de la propriété est un vrai sujet qui peut vous permettre de négocier.

état du marché immobilier local

Anticiper la marge de négociation moyenne

La négociation immobilière est une pratique informelle, bien qu’elle puisse être courante et documentée à souhait. Aujourd’hui, il existe des études annuelles qui analysent à combien s’élève la marge de négociation du prix de vente affiché. Bien connaître cette moyenne vous permettra de l’anticiper en actualisant légèrement votre prix de vente, afin de sortir de la négociation avec le prix de votre choix.

Cette moyenne dépend toutefois de plusieurs paramètres comme le type de maison, ou encore la situation géographique du bien en question. À titre informatif, elle est plus importante pour une maison que pour un appartement. De plus, les marges moyennes varient énormément selon les régions.

Garder la tête froide tout au long des négociations

La négociation immobilière est un rapport de force entre le vendeur et l’acheteur. Les agences immobilières, en tant que professionnel, connaissent bien les rouages du métier. Cela ne veut pourtant bas dire que vous allez toujours sortir perdant d’une négociation. Ils ont un certain chiffre d’affaires à maintenir, et il est dans leur intérêt, comme dans le vôtre, de conclure la vente à un prix gagnant-gagnant.

Malgré les enjeux importants, il est primordial de ne pas brusquer la prise de décision, et de bien réfléchir en gardant à l’esprit ses objectifs et la réalité du marché. Pour plus de garanties de résultat, vous pouvez faire appel à un agent expert en négociation immobilière en cas d’hésitation. Assurez-vous toutefois de ne pas laisser les quelques marges que vous souhaitez, en frais de consultation ou en commission.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *