Tout savoir sur les possibilités de réduction d’impôts

La fiscalité immobilière belge s’expose à plusieurs taxations qui peuvent varier selon les régions. Toutefois, le marché immobilier représente un investissement qui rapporte. Après une acquisition immobilière, des conséquences fiscales vont en découler.

L’optimisation fiscale est donc une option à considérer pour chaque propriétaire. Mais il n’est pas toujours évident de connaître toutes les alternatives dont on dispose. Zoom sur les différentes possibilités de réduction d’impôts.

Opter pour les immeubles modestes et anciens pour réduire les impôts

La fiscalité, le potentiel d’exploitation et le prix d’achat importent beaucoup dans le cadre d’un investissement. Posséder une maison modeste rend éligible à la réduction de 25 % sur le précompte.

La diminution peut aller jusqu’à 50 % pendant les 5 ans suivants si des travaux sont effectués. Ces derniers incluent les rénovations, reconstructions, ou restructurations. Toutefois, l’ensemble du revenu cadastral ne doit pas dépasser les 745 euros.

Réduction du précompte immobilier grâce à un bien classé

Un rabais au niveau du précompte immobilier est possible pour les biens classés. Cela concerne tout d’abord ceux d’une façade classée ou sur la liste de sauvegarde qui bénéficient d’une réduction de 20 %. Ensuite, les biens avec l’intérieur ou jardin classés qui occasionnent une diminution jusqu’à 50 %.

Et enfin, si l’actif immobilier est classé totalement, elle peut s’étendre jusqu’à 100 % selon la législation actuelle. Pour en savoir plus, il est fortement recommandé de se rendre sur le site https://pareto.be/fr/.

Réduction du précompte immobilier

Les crédits représentent un moyen pour diminuer les impôts

Réduire le montant des impôts en utilisant la déclaration des revenus immobiliers s’ajoutant aux autres revenus est possible. Cela peut se faire par le moyen d’emprunts en contractant des crédits. Ces derniers peuvent être bénéfiques s’ils financent l’achat, la rénovation ou la construction.

Tout type de crédit est éligible à la réduction tant qu’il a un lien avec les travaux ou acquisitions de l’immeuble. Dans ce contexte, les intérêts de l’emprunt peuvent être déductibles jusqu’au montant de l’ensemble des revenus immobiliers.

La réduction pour les personnes en situation de handicap ou les invalides de guerre

L’un des membres de la famille doit être un invalide de guerre ou reconnu handicapé. Le premier cas permet une réduction jusqu’à 20 %. Dans le deuxième, la diminution varie selon les régions. Pour Bruxelles, elle est de 10 % par personne handicapée dans le ménage de l’occupant. Il est à noter qu’aucune cumulation n’est possible entre les deux.

Les enfants à charge peuvent faire bénéficier d’une réduction des impôts

Des droits aux allocations familiales sont générés par les enfants. Le nombre d’enfants composant le ménage doit être égal ou supérieur à deux pour être éligible. Les occupants de la maison sont les seuls concernés.

Avec la législation actuelle, le propriétaire doit faire une demande expresse si son locataire remplit certaines conditions. Il ne pourra bénéficier des avantages que de cette manière. Le propriétaire qui profite de la réduction en utilisant les enfants de son locataire doit rétrocéder ou déduire une partie du loyer.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.