Zoom sur l’ordonnance médicale

Toute prescription médicale doit être accompagnée des informations requises par la loi sur la santé publique : notamment l’identité du médecin (cachet), l’identité du patient (nom, prénom, âge), la date de prescription, et un nom clair. Médicament, posologie et durée du traitement, et la signature du prescripteur. Les prescriptions médicales permettent d’obtenir des médicaments en pharmacie, notamment ceux qui ne sont délivrés que sur ordonnance, et ceux qui sont remboursés par l’assurance maladie. L’ordonnance est un document nécessaire pour bénéficier du traitement médical prescrit par un médecin, et c’est également un document nécessaire pour bénéficier de la bonne couverture de l’assurance maladie et des mutuelles de santé.

Qu’est-ce qu’une ordonnance

Lors de la consultation d’un médecin généraliste ou spécialiste, un professionnel de santé peut prescrire des médicaments. A cet effet, il doit rédiger une ordonnance au patient, précisant :
Nom du médicament ;
Dose prescrite Le nombre de captures par jour ;
Durée du traitement. La durée maximale de traitement prescrite par la prescription est de 1 an. Pour certains médicaments, les médecins doivent limiter la prescription à une période donnée. C’est particulièrement vrai pour les anxiolytiques et les somnifères (2 à 12 semaines).

L’ordonnance permet la délivrance du médicament nécessaire par le pharmacien. Pour plus d’information sur le sujet, cliquer sur ce lien. S’ils figurent sur la liste des médicaments remboursables, une partie de leurs dépenses peut être prise en charge par l’assurance maladie.

Date d’expiration de la prescription

De manière générale, les patients ont jusqu’à 3 mois pour se rendre à la pharmacie pour retirer le médicament à compter de la date de délivrance de l’ordonnance par le professionnel de la santé. Après cette date, la prescription médicale n’est plus valable et le médicament ne peut plus être délivré.

L’administration de médicaments

L’original et la photocopie de l’ordonnance doivent être présentés pour retirer le médicament à la pharmacie. Il appartient au pharmacien lui-même de préciser sur l’ordonnance originale :
Date d’Emission;
Le nombre de médicaments distribués ;
La quantité totale de médicaments distribués ; La partie couverte par l’assurance maladie.
Si le patient est titulaire d’une carte Vitale et bénéficie d’un tiers payant, le pharmacien conservera une copie de l’ordonnance et l’adressera directement à la caisse maladie de la personne. Dans le cas contraire, le patient doit transmettre à sa caisse d’assurance maladie une copie de l’ordonnance et la fiche de soins papier établie par le pharmacien au moment de la délivrance. L’ordonnance est un document nécessaire pour bénéficier du traitement médical prescrit par un médecin, et c’est également un document nécessaire pour bénéficier de la bonne couverture de l’assurance maladie et des mutuelles de santé.

Mettre à jour l’ordonnance

Conserver l’original de l’ordonnance est important car il permet de suivre précisément le traitement prescrit, mais il est mis à jour en fonction des souhaits du médecin. Pour ces derniers, il est possible d’actualiser la durée de traitement dans un délai de 1 mois à 3 mois pour une durée pouvant aller jusqu’à 1 an. Cette possibilité doit être inscrite sur l’ordonnance.

 

 

Si vous voulez voir plus, cette page vous seriez utile.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *